Négatif
On ne fait pas toujours que des slows
On n'est pas des boufs, merde quoi !
On n'a pas toujours les oreilles sales
On n'écoute pas que des balades.
Mais on nous demande jamais notre avis
D'ailleurs est-ce qu'on en a envie ?
On n'a pas répondu « oui », non !
Mais on n'a pas dit « non », non plus !

On ne fait pas toujours ce que l'on veut
C'est déjà dur de faire ce qu'on peut. . .

On n'a jamais demandé ça
Nous, on ne demande rien a personne
On n'y avait même pas pensé,
Bien loin de nous de telles idées...
On n'est pas du tout obsédés
Mais plus tout à fait des bébés...
Il ne faut rien exagérer,
Mais on ne sait rien refuser...
Refrain On aura jamais assez de temps
Pour dire tout ce qu'on aime pas
Refrain

Le Maître Nageur
Ah ! Tout le temps que je passe
Dans cette usine à gazeu
Pendant que tu te fais dorer la peau
Juste avec le bas de ton maillot...
Moi, je sue sang et eau...
Pendant que tu te prélasses
De mon usine, je me lasseu

Le maître nageur est un salaud,
Je rêve de lui faire la peau,
de lui faire boire la tasse...
Ah ! Tout le temps que tu passes
A la piscine m'agaceu.
L'eau finira par te boursoufler la peau
Et tes os même vont gonfler
Et tes ongles se décoller...
Toutes ces peines qui passent
Et qui attristent mon cour salace...
Refrain

Ah ! dans la maison s'amasse
Maintenant trop de crasse
Pendant que tu te fais sucer la peau
Par ton petit playboy bronzé
Devant les baigneurs médusées
C'est peu de dire que tu m'agaces
Tu n'es vraiment qu'une pétasse
Refrain

Plan..qué dans ma cabine j'enrage
Et j'ai des pensées crasses...
Pendant que va et vient ta peau
Mais toi, tu me croies au boulot
Et ton playboy sue sang et eau
Pendant que tu t'extazies...
Il monte en moi une menace
Tous les maître nageurs sont des salauds...


Léo et les mouches
Léo sort de sa nuit.
Il pousse un rêve devant lui.
Lui, ça l'ennuie de laisser là,
Avec son rêve pas fini.
Son rêve à demi achevé,
C'est comme du boulot bâclé.

Donne ta langue au chat.
Les yeux collés au plafond,
Léo ronge son crayon...
Comment elles font
Pour pas tomber,
Les mouches au plafond.
Comment elles font
Pour s'embrasser,
Les mouches sans tomber?
Refrain

Ca fait beaucoup de questions.
Pour faire le tour de la question...
Est-ce que les mouches
Rêvent en couleur,
Les pattes au plafond.
Est-ce qu'elle a peur
La mouche à rêve,
Si elle tombe du plafond?
Refrain


Le Blues en Mi
J'ai pris des mots tout un paquet
J'les ai jetés dans mon béret.
J'ai pris des notes et des accords
Que j'ai mélangés pas trop fort.
Je m'disais qu'avec un peu d'chance
J'allais faire la chanson qui danse
Qu'avec une musique bien balaise
J'allais faire une chanson française
Ma main la plus innocente a
Choisi les notes que voilà,
Pioché les phrases que voici...
J'crois bien qu'j'ai fait un Blues en Mi

Pour les mots Monique est d'accord
Et mes accords Corrine adore
Je sens bien qu'les rimes les plus tartes
Plaisent aussi à ma cousine Marthe
Sur la plage autour du feu d'camp
Surnagent entre Dieppe et Fécamps
Trois accords niais toujours les mêmes
Et toutes les trois croient que j'les aime
Où vais-je chercher ces paroles là
Moi j'veux séduire Marinella
Qui veut juste rester mon amie
J'ai encore fait un Blues en Mi

Je m'retrouve comme dans une impasse
Il n'y a qu'ces trois accords qui passent
Ce genre de tempo est trop lent
Pendant qu'je joue je perds du temps
Ça fait des années que j'le sais
Pour les copains c'est l'truc parfait
Car pendant que je m'époumonne
Ils ont l'temps de draguer Simone
Il y en a même un qui sur un La
Me soulève Marinella
Qui veut juste rester mon amie
Faut qu'j'fasse autr'chose qu'un Blues en Mi

Eh bien tant pis maintenant voilà
J'me fous bien de Marinella
Je brûle ma guitare mes accords
Sur la plage 'y a un mec plus fort
Il sent la musique bien mieux qu'moi
Il a tout ça au bout des doigts
Il souffle dans son harmonica
Moi je danse avec Monica
Qui m'dit dommage ah quel ringard
Moi je n'supporte que la guitare
Puis elle m'achève avec ceci
J'aurai préféré un Blues en Mi.

Les Bateaux noirs
Dis-moi pourquoi je préfère,
Quand tu es au bout de tes nerfs,
Mettre mes jambes en l'air,
Mes mains sur mes oreilles... J'entends la mer.
Je préfère à tout croire
Que tu sombres à trop boire,
Quand tu me dis que dans le couloir,
C'est plein de bateaux noirs.

Mais tous les bateaux se sont fait la paire
Et tu n'as plus d'âge et j'entends la mer
Depuis tout ce temps, je colle à mes oreilles
Des tas de coquillages et j'entends la mer

Étendue sur ton lit,
J'ai l'impression que tu pries.
Mais sur le lit tu cries,
A nous bouffer la vie...
J'entends la mer.
Je préfère à tout croire
Que tu sombres à trop boire,
Quand tu me dis que dans le couloir,
C'est plein de bateaux noirs.
Refrain

Les bateaux vont sur l'eau,
Les mamans en bateau,
La folie a bon dos,
Et les gosses ont bobo. J'entends la mer.
Je préfère à tout croire
Que tu sombres à trop boire,
Quand tu me dis que dans le couloir,
C'est plein de bateaux noirs.

La Mémoire
J'écoute... Une sale radio abîmer
un truc pas cher
La tête penchée au balcon
Pour prendre l'air
Un vieux château irlandais
Au fond de mon verre
Tout est là pour pas penser
mais... Y 'a rien y faire...
Partout... Des tours en lumière
Pour y voir clair
On voit des ombres s'agiter
Dans les lumières
Il y a de quoi faire chialer
Le troupeau d'ours solitaire
Il n'y a pas mieux pour que revienne
Ce qu'on aurait pu mieux faire
Y'a pas mieux...

Pour énerver la mémoire,
Exciter les souvenirs.
Pour énerver la mémoire,
Déterrer des sourires...

C'est vraiment
E emmerdant des voisins
Néandertaliens...
S'ils n'arrêtent pas leur radio
Je leur bouffe le chien !
Cette musique de pierre à feu
me donne de l'urticaire
à c't'heure...
Je donnerai cher pour un solo
de Gallagher !
Refrain

Chanson pour Lola
Dans ta crèche On t'a mis La pâtée
Une bonne pêche Tu l'as prise En plein nez
Cette pimbêche T'a manqué De respect
Cette lèche-Cul n'est pas Très correcte
Lola, Lola... J'aurai dû te garder avec moi
Lola, Lola... Si seulement t'étais restée avec papa

Allez lèche Tes larmes Un bon coup
Ta peau de pêche Fais râler Des jalouses
Tire tes flèches Droit au cour Des minus
L'eau là fraîche Fait fondre un Maximus

Lola, Lola... J'pourrai pas te garder avec moi
Lola, Lola... Si seulement tu restais avec ton papa

Allez lèche Tes larmes Un grand coup
File des pêches A cette pomme En pleine poire
J'suis de mèche Et je pèche Avec toi
Cette pimbêche Se rappellera De toi Lola

Lola, Lola... J'aurai dû te garder avec moi
Lola, Lola...Si seulement t'étais restée avec papa


Coup de Gomme
Petit à petit, à petits pas petits,
Nos amours nous oublient...
A petits pas petits, petit à petit.
Au bout d'un temps
Qu'il faut différent
Pour toi, pour moi...
C'est évident, il faut plus de temps
Pour voir sourire ceux qui nous oublient...

Petit à petit, à petits pas petits,
Les morts nous oublient...
A petits pas petits, petit à petit.
Au bout d'un temps
Tout est transparent
Pour toi, pour moi...
C'est évident, la mémoire nous ment
Et le sourire tombe au fond du puits...

Petit à petit, à petits pas petits,
Le mirage s'évanouit...
A petits pas petits, petit à petit.
Ça revient souvent
Mais trop peu pourtant
Pour toi, pour moi...
Un coup de gomme,
Et tout passe au blanc,
Et l'on oublie ceux qui nous oublient...

Petit à petit, à petits pas petits,
C'est peut-être pas vrai, ce que je dis...
A petits pas petits, petit à petit.
Après tout ce temps,
Rien est différent
Pour toi, pour moi...
Tu vois on ne sait pas
Pourquoi on se ment...
" Peut-être qu'on oublie pas
Ceux qui nous oublient... Pas ?... "

Loozy
Loozy décline côté whisky.
Sur sa trombine loupée salie,
Tout se débine côté transi.
Ça le turlupine côté zizi.

Loozy, il cherche son panard. Mais...
ça n'le frappe pas plus que ça
Il se marre... Il ne se frappe pas...
Plus que ça...

Un soir tu t'es serré le kiki,

Qu'on sache un peu qui c'est Loozy.
T'as pas pu, because la gigitte.
T'as fais un sort à J&B.

Holà, pas sérieux, le Loozy.
Matez un peu le bistouri.
Il se prépare un rififi,
Un chouette traquenard chez les souris.

Il en vise une :
"ça colle Baby ?"
Lui file sa tune et c'est parti.
Mais il est vraiment noir, Loozy.
'Pas vu que c'était madame Pipi...

Loozy, il cherche son panard. Mais...
ça n'le frappe pas plus que ça
Il se marre... Il ne se frappe pas...
Plus que ça...


Les Chats
Je me suis mis la tête dans l'oreiller
Et PAF, la nuit est tombé...
Je l'ai tout de suite reconnu,
C'était la fille à Dédé...
Moi j'étais grenouille au pair
Et je gardais les enfants d'Esther
Et tout le monde trouvait normal
Que je travaille dans un bocal...

Ah ! J'aime pas les nuits...
Les nuits longues à l'ennui qui nuit
Ah ! J'aime pas les nuits...
Ah ! J'aime pas les chats,
Et j'aime pas les chats non plus !

Je transpirait dans l'oreiller
Toujours avec la fille Dédé..
Elle était lourde et nue sur mes épaules
Et je sentais très bien ses pieds
Elle me dit : « j'connais des oursins
Qui sont bien mieux coiffés que toi... »
Ah ! C'est quoi cette histoire ?
C'était des nouilles réchauffées, c'est sûr...

Nez à nez et encore sur l'oreiller
C'était plus vraiment la fille à Dédé
C'était Tintin en body qui me dit
Gentil, gentil, gentil :
« Je ne suis pas dégueulasse,
Je ne mange que des Limaces ! »
Ah ! Le béret se sent bien menacé et
La baguette est très en péril ... !
Finalement, j'ai fini par me réveiller
Finalement, j'aurai du commencer par là...
J'aime bien les matins,
Même ceux des lundis chagrins.
Je n'vais quand même pas m'lever
Après une aussi mauvaise nuit...
C'est toujours ça de pris,
Un matin de plus au lit...
Refrain

Le Stilbliblic
Quand la page reste blanche, je panique
J'enrage et maudit ma muse alcoolique
Comme il ne faut pas céder à la panique...
Alors, presto, je sors mon Stilbibic.

Le P'tit Stilbibic nom d'une pipe
Le P'tit Stilbibic fantastique

Avec sa capuche en plastique
C'est un p'tit outil qui a du chic
Qui n'a besoin que d'un déclic
Pour cracher son venin magique
Refrain

Il suit mes délires romantiques
Va ou je veux sans aucun Hic !
Il est quelquefois lunatique
C'est vrai qu'il a une tête de bique
Refrain

Mais nom de dieu, quel mouche le pique
Pourquoi cette mine anémique
Ah ! Pétard, quelle fin pathétique
Il est foutu mon Stilbibic
Refrain


CD 2 : " à venir ... ".